CONFINEMENT avec Prem Rawat

CONFINEMENT avec Prem Rawat

Nous espérons que vous et vos proches êtes en sécurité et en bonne santé et que vous continuez à prendre soin de vous-mêmes pendant la pandémie de coronavirus (COVID-19).

 

Offrez-vous mutuellement gentillesse et compréhension. C’est le moment de faire preuve d’empathie, de lucidité et de courage.
Prem Rawat

 

« Lockdown » (confinement) est une série de messages personnels au sujet de cette période éprouvante et incertaine.

Vous êtes cordialement invité à regarder le dernier message ou revoir les messages précédents sur la page premrawat.com.

 

Maintenant que vous vous retrouvez avec vous-même, réfléchissez, comprenez, clarifiez. C’est un moment idéal pour le faire. Comprenez la valeur de chaque souffle, comprenez ce que veut dire être, exister. Mon Dieu, comprenez la vie !
Prem Rawat

Faire vivre le message

Faire vivre le message

En janvier, nous lançons Faire vivre le message 2020, une campagne de collecte de fonds pour soutenir les événements avec Prem Rawat en personne, et ses interviews à la radio et à la télévision.

 

La campagne se fera sous la forme d’une conférence téléphonique internationale, d’emails et de réunions d’information dans différentes villes et localités du monde entier, selon la fructueuse stratégie utilisée en 2019.

2020 semble être une année majeure en ce qui concerne les événements et les interviews de Prem Rawat, il y aura donc beaucoup à faire et de nombreuses occasions vont se présenter.

Pour lancer cette campagne, vous êtes invité à une conférence téléphonique le dimanche 5 janvier 2020 avec les interventions de :

• Hilary Davis, responsable des événements internationaux
• Paul Bloomfield, responsable des événements spéciaux
• Barbara Brogan, de l’équipe de soutien Words of Peace
• Roland Kepzig, de l’équipe de soutien Words of Peace

Les réunions locales débuteront mi-janvier en Europe, en Afrique et en Amérique du Nord, et seront suivies par des réunions en Amérique du Sud. En 2019, ces réunions ont permis de recueillir 70% du montant total de la campagne.
Pour connaître la réunion la plus proche de chez vous, cliquez ici.

Restez connecté à l’avancement de la campagne de WOPG grâce aux mises à jour par email de WOPG.

Faire un don ici pour Faire vivre le message

Célébration du 53ème anniversaire

Célébration du 53ème anniversaire

Jeevant – Se sentir vivant

Le 31 juillet marque l’anniversaire du jour où Prem Rawat, enfant, a commencé à enseigner pour la première fois en Inde.

En 2019, “Jeevant” (« se sentir vivant »), la célébration du 53ème anniversaire de l’œuvre de Prem a été organisée au Indira Gandhi Indoor Stadium de Delhi pour environ 15 000 invités d’Inde et de l’étranger.

Photos de la Célébration du 53ème anniversaire, New Delhi 2019

Plusieurs interviews de radio et de télévision, des articles de presse et d’autres invitations à des conférences ont été annoncés sur les médias sociaux,, créant un événement inoubliable diffusé en direct dans toute l’Inde.

Musiciens lors de la Célébration du 53ème anniversaire, New Delhi 2019

Même si tous n’ont pas pu assister et prendre part à la célébration, ceux qui connaissent l’œuvre exceptionnelle de Prem autour du monde ont l’occasion de participer à ce qu’il est en train d’accomplir. En découvrir plus

Public à la Célébration du 53ème anniversaire, New Delhi 2019

Célébration des 52 ans du message de Prem

Célébration des 52 ans du message de Prem

La semaine dernière, nous avons fêté les 52 ans de la diffusion du message de paix et de bien-être de Prem à travers le monde en nous joignant à l’événement Words of Love (Mots d’amour) du 31 juillet.

La tradition de Guru Puja, originaire d’Inde, célèbre l’amitié entre le maître et l’élève. Avec l’événement Words of Love (Mots d’amour), nous n’avons pas seulement honoré cette tradition ancienne mais aussi commémoré le jour où Prem a commencé à enseigner à l’âge de 8 ans et demi le 31 juillet 1966.

L’événement accueillait des personnes de toutes religions et cultures qui se sont réunies pour célébrer la continuité de l’enseignement et de la pratique de la connaissance au fil du temps, nous rassemblant tous aujourd’hui dans l’amour et la gratitude.

Voyez comment en savoir plus sur cet événement et la façon de vous impliquer, ici.

Campagne “La paix est Possible”, 2e partie

Campagne “La paix est Possible”, 2e partie

Ben Eine rencontre Prem Rawat

Une semaine et demie après avoir peint la déclaration de Prem Rawat “Peace Is Possible” (La paix est possible) sur les murs du club Shoreditch House, à Ebor Street dans l’est de Londres, Eine a invité Prem à venir contempler l’œuvre terminée. Au cours de leur rencontre, l’artiste en a profité pour expliquer pourquoi il avait choisi “Peace Is Possible’ comme sujet de sa fresque murale, les conduisant tous deux à échanger leurs points de vue sur l’impact de cette phrase.

Prem Rawat, Ben Eine et la fresque murale “Peace is Possible”, à Londres en 2018

Le hashtag #PeaceIsPossible est toujours d’actualité sur les réseaux sociaux car les visiteurs de la rue Ebor photographient tous les jours le Peace Wall (Mur de la paix). Le site d’actualités en ligne, The Evening Standard, a même publié un article sur Eine, Prem et le Peace Wall.

La conférence “Seeds of Peace” (Graines de paix) à l’université  Lambeth

La campagne “La paix est possible” s’est poursuivie le dimanche 10 juin, lorsque la Pasteure Lorraine Jones a invité Prem Rawat à s’adresser aux jeunes Londoniens, pour leur apporter un message d’espoir et une aide concrète grâce à son Programme d’éducation pour la paix (PEP) qui rencontre un grand succès.

Prem Rawat lors de l’événement ‘Meet and Greet’ (Accueil et rencontres) au Collège Lambeth, Londres 2018

La pasteure Lorraine Jones, qui a perdu son fils, poignardé en 2014, est devenue depuis une voix majeure en faveur de la paix et de la guérison des communautés londoniennes. Pour éviter que d’autres jeunes ne subissent le même sort que son fils, elle a fondé Dwaynamics, une salle de boxe qui offre une alternative à la jeunesse et l’écarte des gangs et de la violence.

Prem Rawat et Lorraine Jones à la rencontre “Seeds of Peace”, à Londres en 2018

Le 8 juin, deux jours avant l’événement, la pasteure Lorraine et Prem ont pris part à un échange avec l’animateur Mike Graham, de Talk Radio, au sujet du PEP et de ses bienfaits. Écoutez l’enregistrement de cette interview sur le site de Talk Radio (8 juin, 11h30-12h00).

Prem Rawat au Forum ‘Seeds of Peace’ à Londres 2018

Pour en savoir plus sur les résultats prometteurs de cette campagne, visitez le site de la Fondation Prem Rawat.

La peinture murale “Peace Is Possible” (La Paix est Possible) de Ben Eine

La peinture murale “Peace Is Possible” (La Paix est Possible) de Ben Eine

Pendant le weekend des 26 et 27 mai, inspiré par le message et l’œuvre de Prem Rawat, l’artiste de graffitis influent Ben Eine a peint la déclaration de Prem “Peace Is Possible” (La Paix est Possible) dans Ebor Street, sur le mur de Shoreditch House, à l’est de Londres, Royaume-Uni.

La fresque murale “Peace is Possible” à Shoreditch, à Londres en 2018

Ben Eine est un tagueur devenu graffeur, il a travaillé étroitement avec l’artiste urbain internationalement connu Banksy. Le Premier ministre David Cameron a offert un tableau d’Eine au Président Barack Obama en 2010. Son art est très demandé dans le monde et il reçoit constamment des commandes internationales pour réaliser ses créations uniques. Après avoir terminé la fresque murale ‘Peace Is Possible’, il s’est déplacé en Russie, au Canada, en Italie et au Japon pour assurer ses commandes. Ses lettres multicolores et ses messages forts sont déjà apparus sur des devantures et des murs aux États-Unis, en Colombie, au Royaume-Uni, en France et en Suède.

Des passants se photographient avec ‘Paix is Possible’, Londres 2018

Ebor Street est un quartier réputé pour l’art urbain et spécialement la typographie d’Eine. Pendant deux jours exceptionnellement ensoleillés à Londres, c’est devenu un excellent lieu de visite pour les touristes et les habitants du quartier, quand des gens de tous les milieux sont venus voir l’artiste au travail. Beaucoup se sont pris en photo devant le “Mur de la Paix”, pendant que d’autres les postaient, les twittaient et les partageaient sur les réseaux sociaux.

La peinture murale ‘Peace Is Possible’ présente un message important et plein d’espoir à une époque où Londres et d’autres villes du Royaume-Uni connaissent une recrudescence de la violence chez les jeunes.

Des passants se photographient avec ‘Paix is Possible’, Londres 2018